Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier photovoltaïque

Plus 4,4% au 1er janvier

Prix du gaz retoqué

La précarité énergétique

EDF pannes d'électricité

Chères énergies renouvelables

EDF éclipse ou zénith

Nouvelles hausses EDF

Le solaire au lycée

Le solaire en péril

la grogne monte

Le photovoltaïque à l'arret

Le photovoltaïsme écarté par le Conseil Municipal

Les Landes sous le soleil

Facture en hausse de 6% en 6 mois

Photovoltaïque qui va payer ?

Coup de froid

500.000 Euros

4% d'augmentation

La salle Dorgambide fait sa mue

la course contre la montre

La station de Losse fait des petits

Les économies sur le toit

Coupure de courant

Visite de la ferme

560€ par foyer et par an

Bémol sur le solaire

Toit solaire visite guidée

Coup de solaire sur les Landes

La plus grande ferme solaire europenne

Retoquer - Salle des sports

Photovoltaïque à gogo

EDF démarchages douteux

 

Actualités diverses

le Marsan à l'horizon 2030

La zone euro

Sortir de l'euro

Replanter de d'avoine

Les maires en panne

Notre compétence première

l'inflation + 2,1%

Qui va payer ?

Victoire pour Ikea

C'est l'Atlantide sud. . .

Non à Atlantisud

Peur sur la ville

Les projets Atlantisud, Ikea

les Mirages F1 rentrent de Libye

Portrait Valérie Cohou

Démographie en aquitaine

Bascule vers la TNT

Saint-Luc le grand truc

Mort à Saint-Justin

Les mariages forcés

Moules frites

Taxés plus pour payer plus

Optimiste pour les Landes

la route de la transhumance

Coup de gueule du 11 septembre

La révolte des abeilles

Les palombières en effervecences

Piqures de guêpe, frelons, abeille

Un nid de frelons asiatiques

Nouveaux arrêtés préfectoraux

Une vie après la mort

le canard se cuisine

Prison pour Jean-Marc Boine

30% d'avions en plus

Malaise et suicide à ONF

les fêtes de Douzvielle

Mourrir pour la forêt des Landes

Nettoyer la fôret

Gaz plus 20% en un an

Les gentils et les méchants

Supermarché menacé

Plus de radars mobiles

Cassé par le conseil d'état

Un corps dans la Douze

Justice sociale

Covoiturage

Caprice du ciel

Un primtemps trés sec

Supermarché recalé

Le Grand Moun

Accident de poids lourd

La fable du gaz et du ..

Le nématode menace la forêt

Passage à la TNT

Mystère de l'empoisonneur

Les anciennes du Gabardan

Elections cantonales

Menace sur le stade Montois

Accident de poids lourd

L'incapacité est un scandale

Intercommunale sur les rails

Entente sur les prix

Ramassage scolaire

Résilier Orange

Téléphone Orange

Un supermarché de trop

Contribution économique territoriale

Tractations sous la table

PLU & Supermarché

PLUIE de recours

Le loto de pôle emploi

On extermine les chats

1500 euros pour Klaus

Peur à Saint-Justin

Nouveaux radars automatiques

Pas de pénurie Landaise

La fôret Landaise

La guerre des chiffres

Stations fermées

Pénurie de carburant

Réforme des retraites

Stop, sens interdit

Visite de la ferme"

Deux supermarchés !!

500.000 Euros pour la salle

scolytes La double peine

Incendie dans les landes, 167ha

Feu vert pour hypermarché

Méchoui de sanglier

Risque d'incendies

Electricité 4% d'augmentation

Augemntation substancielle de

la Taxe d'habitation

la FERIA de Douzvielle

scolytes Le fléau

Hypermarché, les travaux ont c..

La maquette du Cora

Inquiètude dans le bourg

Storim VS Leclerc

Nouveau commerce

budgets municipaux à revoter

Budgets insincères

Le programme de la foire

Deux Maisons Médicales

Y a t'il diffamation ?

Un pavé dans la vitrine

Alerte météo 30 Mars

Au bonheur des dames

Budget "prudent et raisonné"

Tous les résultats second tour

Régionales 2010 second tour

Régionales 2010 1er tour

Saint-Justin au féminin

Un an et toutes ses dents

Esprit du service public

Danger de mort

Organisateurs de loto poursuivis

Agression à Saint-Justin

Distributeur de billets

L'état de la voirie

Trottoir et mâchoire brisée

Le conducteur décède

Taxes locales à la hausse

Taxe professionnelle

Défibrilateur c'est quoi ?

La Poste devient une S.A.

La Bastide d'Armagnac

Pharmacies dans le rouges

Journée TER découverte

Marché Nocturne

La guerre de 100 ans

Vide greniers

Les CHEMINART Font étape

Le club de l'Âge d'or redémarre

Roquefort

Gaz à tous les étages

Gabaret

Les élus votent 14 non 1 oui

Marché de producteurs

Le marché du dimanche

La Maison de la santé est ouverte

 

Dossiers

A65

Saint Justin et le photovoltaïque Energie photovoltaïque : éclipse ou zénith ?

L'avenir du solaire perd en éclat. À l'image du Parc expo de Bordeaux, de grands projets sont revus à la baisse, et les industriels font grise mine.

 

 Installation d'une centrale photovoltaïque au Barp (33).  Photo Fabien Cottereau
Installation d'une centrale photovoltaïque au Barp (33). Photo Fabien Cottereau

Le photovoltaïque...

Sur le papier, ce mode de production d'électricité de substitution avait tout pour plaire. Il utilise une énergie renouvelable, le soleil, répond aux besoins des particuliers et offre des débouchés aux industriels dans la région. Il fonctionne sans bruit ni fumée et n'est pas aussi encombrant qu'un parc éolien. Mais comme souvent, lorsqu'il s'agit de procédés alternatifs d'avant-garde, le principal obstacle est d'ordre financier.

 

Ainsi, le projet de la ville de Bordeaux d'équiper le toit du parking du Parc des expositions de panneaux photovoltaïques a-t-il connu maints soubresauts. Ce projet, initialement de 95 000 m2 d'ombrières, a été longtemps le plus ambitieux de France. Après quelques éclipses, il est revenu dans la lumière sous une forme plus ramassée. Il était au menu du Conseil municipal début mars et le premier magistrat de la ville a tenu à rappeler que ce dossier allait bientôt passer à la phase de réalisation.

Rachat

Le solaire flambe ..Pour réellement amorcer la pompe et favoriser l'avènement de l'ère photovoltaïque, l'État a dû s'engager, via EDF et... les contribuables, à racheter aux particuliers les kilowatts-heure produits à 0,60 €, et à 0,42 € aux professionnels. En quelques mois, les projets industriels d'implantation de champs de panneaux voltaïques (fermes solaires) sont arrivés par dizaines sur le bureau des préfets, pour validation.

Cœur de cible

L'Aquitaine, et plus spécialement le département des Landes, se sont retrouvés cœur de cible. Devant cet afflux, l'État a pris la décision de baisser de façon sensible le prix de rachat de l'énergie produite. La chute en cascade aboutit aujourd'hui à ce que le kilowatt-heure soit payé 0,46 € aux particuliers (équipés de systèmes résidentiels intégrés au bâti) et 0,12 € pour l'énergie photovoltaïque produite de façon industrielle.

D'où les interrogations de certaines entreprises de la région concernant cette activité : c'est le cas de Solarezo à Pontonx-sur-l'Adour (40), de Fonroche à Roquefort (47), ou encore d'Exosun à Martillac (33). Par ailleurs, le projet de création par l'Américain First Solar d'une usine pouvant générer 400 emplois à Blanquefort (33) paraît pour le moins compromis. F. L.

 

Extrait du journal31 mars 2011 06h00

Exosun du concret en cours de réalisationActualité  :

Energie photovoltaïque : éclipse ou zénith ?

 

Votre commentaire ici Votre commentaire ici

Ecrire un commentaire a publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

L'État signe-t-il l'arrêt de mort du secteur photovoltaïque ?

Depuis aujourd'hui, le prix d'achat de l'électricité solaire est réduit de 20% par rapport à celui en vigueur en septembre 2010. Cette mesure fait partie des deux arrêtés publiés samedi dans le Journal Officiel. Pour la majorité des industriels travaillant dans le secteur photovoltaïque, ces nouvelles mesures signent la mise à mort de leur activité.

Que dit cette nouvelle réglementation ?

Cette nouvelle réglementation entraine plusieurs modifications majeures et notamment celle concernant le rachat de l'électricité solaire par EDF. En effet, désormais, seuls les particuliers pourront vendre à EDF leur surplus d'électricité. Plus concrètement, les structures de plus de 100 kWc, comme les centrales au sol, devront désormais passer par des appels d'offres pour espérer vendre leur énergie. De plus, les prix de rachat de l'électricité solaire seront réduits de 20% par rapport au prix du mois de septembre 2010 et sera également ajusté tous les trimestres. Enfin, ces arrêtés ont pour ambition d'améliorer la qualité industrielle et environnementale des projets photovoltaïques. Cette amélioration se traduira par exemple par l'obligation de recycler et de démanteler les panneaux ne fonctionnant plus efficacement à partir du 1er janvier 2012.

Les raisons de cette nouvelle réglementation

Tout comme la prime à la casse avant lui, le secteur du photovoltaïque est victime de son succès. Encouragé par l'enthousiasme général mais surtout par des tarifs de rachats qui lui furent très favorables, l'énergie solaire a bénéficié d'une expansion très rapide. Or, cette popularité fait aujourd'hui craindre au gouvernement la formation d'une bulle spéculative. De plus, la ministre de l'environnement Nathalie Kosciusko-Morizet avait également pointé du doigt le manque de fiabilité d'une partie du secteur, parasité par des panneaux importés de Chine. Avec cette réforme, le gouvernement souhaite endiguer le phénomène des poseurs de panneaux importés pour permettre le développement d'une véritable filière de production de panneaux.

Le secteur photovoltaïque en sursis ?

La majeure inquiétude des travailleurs du secteur photovoltaïque est de voir un grand nombre des entreprises créées ces dernières années déposer le bilan. En effet, cette chute brutale du prix de rachat de l'énergie solaire représente un véritable manque à gagner pour les entrepreneurs. Selon le Syndicat des énergies renouvelables, ce sont plus de 25 000 emplois qui sont menacés par cette baisse du prix de rachat. Le risque est alors que les installateurs continuent d'importer les panneaux solaires en privilégiant des modèles encore moins chers. Pour les industriels, il sera alors très dur pour la France de devenir une filière compétitive sur le marché européen et pour les particuliers de garder confiance dans le secteur de l'énergie solaire...En bref, tout le contraire de ce que souhaite le gouvernement...

Charlène LAFONT

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 02.04.2011

Saint- Justin - Energie photovoltaïque : éclipse ou zénith ?