Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Développer Actualités diverses

 

Tourisme - Sorties

Au pays de l'armagnac

L'armagnac en fête 2011

Les sangsues et les grenouilles

Il pleuvra des étoiles

Cuisson à l'étouffée

La vocation et la Base BA118

à pied ou en vélo

La ronflante est de sortie

La poule au pot

Une journée dans la Lande

Vertige de l'Adour

La plage près d'ici

Le Moulin de Poyaller

Arme Nucléaire

à Cheval à Saint-Justin

Lundi de Pentecôte

Malichecq renaît

Merveille des landes

Sur le circuit de Nogaro

Les jardins de Nonères

Sur le rail dans les landes

Le musée nouveau est arrivé

La base BA118 de Mont de Marsan

Les anciennes du Gabardan

Objectif Paysages des Landes

Merveille des Landes

Les grues cendrées

la blanche d'Armagnac

les fêtes de l'Armagnac

Circulation interdite en forêt

les fêtes de Vielle Soubiran

Le jardin des plantes

la FERIA de Douzvielle

le dernier café

Le retour des fossiles

Journée découverte TER

A la découverte de l'or

Opéra aux fenêtres

Ecomusée de l'Armagnac

La base de loisirs du Marsan

Notre Dame des Cyclistes

Exposition de peintures

Centre Jean Rostand

Du Vatican aux Landes

Tourisme à la ferme

Terre d'Armagnac

Sanguinet à l'âge de bronze

L'Armagnac à 700 ans

Distillation de L'Armagnac

Chemin de Saint-Jacques

A english man on the Road

Les Amis de Saint-Jacques

La Romieu

Le jour de la St Jacques

L'a65 conduit à Compostelle

Des trésors menacés

Landaise des amis de Saint-Jacques

St Avit, Une fresque qui fait vibrer

La halte de Cagnotte

Les pèlerins font le chemin

 

Solidarité - Social

Les Restos du coeur inquiets

L'appel d'Olivier Berthe

Chapeau bas

Je vis grâce aux dons

Niches fiscales

Bénévoles malgré la crise

le système nous broie

la faillite politique

De plus en plus pauvres

La précarité énergétique

Déclaration d'élus

Une véritable catastrophe

les raisons de la colère

La crise alimentaire

en dessous de la réalité

13,5% de la population

La révolte des abeilles

Persil lave plus blanc

Les supermarchés et l'emploi

Dignité et considération

Collecte alimentaires

Les émeutes de la faim

3,6 Millions de mal logés

mourir à St-Justin

Olivier Besancenot

Eric CANTONA

La 26eme campagne

la population sensible

le Conseil général voit rouge

Maraude d'été

K.O. debout mais ...

Les enfoirés cambriolés

Emmaus en grêve

les restos du coeur lancent une ...

Collecte dans les supermarchés

Carnaval aux Restos du coeur

925 euros pour les Restos du coeur

CIAS : Poisson d'avril ?

Le bon bilan du CIAS

Les restos donnent de la voix

Tout sur les horaires

Déjeuner avec Adrianna Karembeu

Gabaret dans la discrétion

Les Restos du coeur sont anxieux

La grande collecte

Dépassé par la crise

La précarité (11/2008)

La page des restos

Dossier A65
Le dossier LGV TGV LGV

Saint Justin : L'Arue des Atrébates

L'intercommunalité sur de bons rails (la LGV soumis aux votes)

 

Monnaie des Atrébates
Photo archives Musée Alfred Danicourt

C'est une séance inhabituelle qu'a dirigée, mercredi soir 16 février, le président Alain Duprat dans la salle des fêtes d'Arue. En effet, et pour la première fois, de nombreuses personnes assistaient à ce conseil communautaire pas comme les autres puisque le premier point de l'ordre du jour portait sur le tracé de la ligne LGV. Un point à propos duquel le Conseil communautaire devait se positionner, et qui expliquait que plus de 70 Atrébates avaient répondu à l'invitation de leur maire Gérard Fabre, par ailleurs peu inquiet puisqu'ayant déjà reçu le soutien de l'ensemble des maires du Pays de Roquefort.

 

Avant que ne débute l'examen de ce premier point, le maire de Roquefort Pierre Chanut rappelait que, sur le tracé est, la commune est en procès avec un propriétaire et que « les délégués roquefortois ne peuvent donc participer ni au débat ni au vote », ce qu'il regrettait. Prenant acte, Gérard Fabre remerciait l'édile pour sa prise de position « courageuse » lors des vœux à la maison Derrière-Château puisque ce tracé passe près de la cité Nauton.

« Le tracé du moindre mal »

Projection à l'appui, le maire d'Arue présentait les six projets de Bourriot à Sarbazan : cinq passent à l'ouest de l'autoroute et s'avèrent très pénalisants pour sa commune (« Sud Ouest » du 12 janvier), compromettants pour le projet communautaire de ferme photovoltaïque et enfin dangereux pour les chauves-souris protégées du vallon du Cros.

Au-delà des problèmes techniques et financiers du ressort de l'opérateur, il retenait la dimension humaine, sociale et environnementale qui est de la responsabilité des élus. C'est pourquoi il demandait aux délégués communautaires de valider la motion déjà votée par le Conseil municipal d'Arue en faveur du H331, « tracé du moindre mal ». Bien que, toutes proportions gardées, cette hypothèse impacte un peu plus leurs communes, les délégués de Bourriot et Sarbazan affirmaient soutenir le choix des Atrébates.

On s'acheminait donc vers un vote à l'unanimité des présents, mais qui aurait pu être encore plus représentatif… Ce qui laissait quelques regrets. Après l'amendement de la motion en mesures de protections visuelles et sonores dans la traversée des communes et le rappel de leur soutien à la LGV, Gérard Fabre terminait en disant à ses collègues : « Merci d'avoir fait vivre l'esprit communautaire à travers ce problème. »

Roquefort · LGV · Arue · Landes rue des atrébates
Extrait du Journal le Sud Ouest21 février 2011 06h00 | Par Jean-Marie Tinarrage

 

Actualité  :

L'Arue des Atrébates

 

Votre avis publier ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire à publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

LGV - La bande des 100 mètres

ici Toutes les cartes

Les Atrébates selon Jules César

Les Atrébates, lire Dans sa Guerre des Gaules, Jules César apparente les Atrébates aux peuples belges originaires de ... Lire, voir la suite en savoir plus ...

 

La rue des Atrébates

La maison de mon enfance La rue des Atrébates, à proximité du cinquantenaire et du siège de l'EU de Bruxelles. en plein quartier des Ambassades.

La photo de la maison ou j'ai grandi après avoir quitté Nice puis Paris (Momorency 78).

Excellent souvenir que fait renaître en moi le nom des Atrébates. Lire, voir la suite en savoir plus ...

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 21.02.2011

Saint- Justin -  L'Arue des Atrébates