Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier AH1N1

Dossier Santé

La grippe aviaire

Hôpital Layné

HĂ´pitaux et cliniques

Des frites une fois

Les antibiotiques

intrusif et inutile

La maison de santé virtuelle

Dossier E Coli

La bactérie tueuse viendrait d'égypte

Dossier AH1N1

Nouveau plan : Dépistage général

670 millions perdus

OMS Largement surestimée

l'Etat indemnise les laboratoires

22 villes demandent des comptes

Affaire de gros sous

Bachelot aurait mentit

Le ministère de la Santé solde

L'épidémie recule

Activité forte en Aquitaine

Ou se faire vacciner?

Progression fulgurente

Les chiffres s'affolent

Syndrome Guillain-Barr

les centres de vaccination

La grogne des infirmires

Polmique sur les contrats

le vaccin et la justice

DĂ©but de la campagne de vaccination

Epidmie confirme

l'hyginisme autoritaire

Mesures liberticides

Panflu, le vaccin chinois

Controverse autour du vaccin

Trop peux de vaccin

DĂ©bordement de la demande

le virus dominant le monde

Quid des effets secondaires ?

Un labo prĂŞt

Exercice Pandémie

***** Conseils Ă  suivre ******

Balavoine

On envisage le niveau 6

Pas le SAMU

AS Monaco

le vaccin

Ecole ferme

La France est prĂŞte

Tamiflu ?

Deux ans de pandémie

La colre d'Anik

Niveau 6 sauf la France

Niveau 6 Pandémie

RĂ©sistance du A/H1N1

Grippe Niveau 5A

Bilan au 29.04.09

 

Dossier A65

L'après A65

On a attendu 40 ans la Pau-Bordeaux

Miracle Ă  Pouydesseaux

L'autoroute Bordeaux-Pau

l'agglo ou le piémont

Olivier de Guinaumont

Contre la mise à péage

Naissance sur l'A65

La future route Pau-Oloron

A65 pas de cadeaux

Coopération intercommunale

Cinq accidents en 24 h

Camion renversé et route bloquée

L'A65 coupée

33 mois de travaux

A65 La bataille sans fin

Un accord foncier

A propos du BĂ©arn

L'autoroute A65 a été fermée

Rentabilité A65

Accident sur l'A65

Pause dans les travaux

Le débat relancé

Partenariat avec les chasseurs

Stop à la polémique

RĂ©ductions de vitesse

RĂ©ductions de tarif

RN10 PĂ©age pour les landais

Le plein d'espoir

A65 Aire sur Adour SUD

A65 Baisse de tarif

Après l'A65, le dossier des LGV

Le barreau du Caloy

Tarifs au 01 février 2011

RN10 Ă  PĂ©age

Un pont sur la rocade

C'Ă©tait avant l'A65

A65 Interdiction

l'A65 Tarifs du péage

l'A65 pas le 14 décembre

Téléthon sur l'A65

Liaison A65-A89

Retard Ă  l'allumage A65

J-30 Ouverture A65

Du nouveau au Caloy

Sur la route de l'emploi

Le Fil D'aliénor N°8

Bostens, lot de consolation

L'A65 sur les cartes

l'A65 conduit Ă  Compostelle

EnquĂŞte A65

A65 Ouverture le 14

Saint Justin et le AH1N1 : En état de pandémie

GRIPPE AH1N1. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclenché jeudi le niveau 6 d'alerte maximale face à la grippe porcine A(H1N1), désormais considérée comme une pandémie mondiale, la première du XXIe siècle.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclenché jeudi le niveau 6 d'alerte maximale face à la grippe porcine A(H1N1), désormais considérée comme une pandémie mondiale, la première du XXIe siècle.

"Le virus ne peut pas être arrêté", a souligné la directrice de l'OMS Margaret Chan. "J'ai décidé de lever l'alerte pandémique de la phase 5 à la phase 6", a-t-elle expliqué lors d'une conférence de presse au siège de l'organisation à Genève.

Le virus A(H1N1) de la grippe porcine a contaminé 28.774 personnes dans 74 pays et fait 144 morts dans sept pays, selon le bilan publié jeudi par l'OMS. L'organisation a prévenu les pays les plus affectés qu'ils devaient se préparer à "une deuxième vague d'infection".

"Nous avons des preuves indiscutables que nous sommes aux premiers jours d'une pandémie globale du virus H1N1", a-t-elle souligné en demandant une nouvelle fois aux pays de ne pas fermer leurs frontières.

Le virus, totalement nouveau, se transmet entre humains, a-t-elle fait valoir, soulignant toutefois que la pandémie était "modérée".

Auparavant, Mme Chan avait informé personnellement les ambassadeurs des Etats membres de son organisation. La directrice générale de l'OMS a appelé à la vigilance mais s'est voulue également rassurante. "Le message important (...) c'est que nous sommes des pays différents, avec des situations différentes. Il n'y a pas une prescription unique" pour faire face à la pandémie, a commenté un diplomate égyptien.

La Croix-Rouge internationale a aussitôt appelé ses sociétés nationales à se mobiliser et demandé aux donateurs de répondre à ses appels de fonds.

Le virus de la grippe porcine "va circuler dans le monde entier pendant un à deux ans et contaminer des gens sur un mode pandémique", a prévenu le numéro deux de l'OMS, le Dr Keiji Fukuda.

La situation en Australie est, semble-t-il, à l'origine de la décision du passage à l'alerte 6. Cinquième pays le plus touché au monde avec 1.307 cas, l'Australie a indiqué jeudi que quatre malades avaient été admis en soins intensifs.

Le Chili a vu le nombre de ses malades plus que tripler en deux jours, atteignant désormais 1.694 personnes.

Les autres pays où le plus grand nombre de cas ont été diagnostiqués sont les Etats-Unis (13.217 cas, 27 mortels), le Mexique (6.241 cas, 108 morts), le Canada (2.446 cas, 4 morts), le Royaume-Uni (822 cas), le Japon (518) et l'Espagne (357).

L'OMS maintenait depuis le 29 avril le niveau d'alerte 5 signifiant que la pandémie était "imminente" mais depuis dix jours préparait activement le terrain à l'annonce de la pandémie.

Mercredi, l'OMS a convié les ministres de la Santé des huit pays les plus affectés à une téléconférence pour "voir s'ils (avaient) des preuves incontestables de transmission locale".

Pour les experts, ces preuves existent déjà depuis un moment, mais l'OMS a décidé, sous la pression de ses membres, de prendre son temps pour éviter un mouvement de panique injustifié.

De fait, la mortalité du virus s'est révélée jusqu'à présent à peu près équivalente à celle de la grippe saisonnière (0,1%), en dehors du Mexique (0,4%), alors que celle de la grippe aviaire est de 60%.

Mais le virus peut "réserver des surprises", a encore averti Mme Chan. Il pourrait muter et se combiner avec une souche plus virulente, ouvrant la voie à des scénarios beaucoup plus pessimistes, craint l'OMS.

C'est pourquoi Mme Chan a demandé aux laboratoires pharmaceutiques de "s'atteler rapidement" à la production de vaccin contre le virus A(H1N1) de la grippe porcine, "dès qu'ils terminent la production de vaccin contre la grippe saisonnière".

Le chef de l'ONU Ban Ki-moon a invité la communauté internationale à faire preuve de sang-froid et de solidarité. L'élévation de l'alerte au niveau 6 "est une déclaration formelle sur l'expansion géographique de la maladie" et n'est pas en soi "une cause d'alarme" même si "nous devons être sur nos gardes", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

"Notre meilleure réponse est une démonstration ferme de solidarité", a ajouté le secrétaire général, promettant de travailler avec les gouvernements et l'OMS pour que "la réponse soit aussi coordonnée et efficace que possible".

La Maison Blanche a déclaré pour sa part que la décision de l'OMS ne devrait pas changer grand chose aux dispositions "énergiques" prises par les Etats-Unis. "Le président traite ceci comme une affaire très sérieuse depuis le début", a dit un porte-parole.

Pandémie virale, évolution mondiale Actualité de AH1N1 :

12.06.09 Niveau 6

L'état de pandémie.

 

 

01.05.09 Niveau 5 A

Voir l'article précédent

Voir le dossier A/H1N1

Ecrire au webmaster

Envoyer un commentaire sur cet article

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

compteur de visites
Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise ŕ jour le 12.06.2009

Saint- Justin - Niveau 6 pandémie du Virus AH1N1