Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

L'après A65

On a attendu 40 ans la Pau-Bordeaux

Miracle à Pouydesseaux

L'autoroute Bordeaux-Pau

l'agglo ou le piémont

Olivier de Guinaumont

Contre la mise à péage

Naissance sur l'A65

La future route Pau-Oloron

A65 pas de cadeaux

Coopération intercommunale

Cinq accidents en 24 h

Camion renversé et route bloquée

L'A65 coupée

33 mois de travaux

A65 La bataille sans fin

Un accord foncier

A propos du Béarn

L'autoroute A65 a été fermée

Rentabilité A65

Accident sur l'A65

Pause dans les travaux

Le débat relancé

Partenariat avec les chasseurs

Stop à la polémique

Réductions de vitesse

Réductions de tarif

RN10 Péage pour les landais

Le plein d'espoir

A65 Aire sur Adour SUD

A65 Baisse de tarif

Après l'A65, le dossier des LGV

Le barreau du Caloy

Tarifs au 01 février 2011

RN10 à Péage

Un pont sur la rocade

C'était avant l'A65

A65 Interdiction

l'A65 Tarifs du péage

l'A65 pas le 14 décembre

Téléthon sur l'A65

Liaison A65-A89

Retard à l'allumage A65

J-30 Ouverture A65

Du nouveau au Caloy

Sur la route de l'emploi

Le Fil D'aliénor N°8

Bostens, lot de consolation

L'A65 sur les cartes

l'A65 conduit à Compostelle

Enquête A65

A65 Ouverture le 14

Dossier complet Tout le Dossier A65

A'liénor fait du sport

Rocade Storim VS Leclerc

La Rocade nord de Mont de Marsan

Mise en service au Caloy

Pire avec l'A65

La rocade de Mont de Marsan

L'A65 prend l'eau à Bazas

Vues du ciel des Landes

Le Fil D'aliénor N°7

ASF quand l'autoroute tue

Un pont mal en point

On a marché sur l'A65

Viaduc du Ciron

Échangeur de Captieux

Bourriot-Bergonce

Bostens les « anti » A65 dans l'après-guerre

Roquefort

l'enfer du paradis perdu

Le Caloy, Lucbardez, Gaillères

Les Arbouts, Saint-Gein

Le Vignau de David ZANCHIN

Aire-sur-l'Adour

Garlin

Echangeur A65-A62

L'oportunité à saisir

Visite sur le chantier à Pujo le plan

Le fil d'Aliénor N6

Liaison 2x2 voies et Caloy

Le pont du Caloy

Déviation d'Aire sur Adour

Deux morts à Pillardit

Un peu de retard

Le viaduc de Roquefort

Rond point au Caloy

L'A65 lave plus blanc

L'A65 compense carbone

Le Vigneau pont Nord

Bourriot et le pont

l'A65 vide les Landes

l'A65 sur FR3

Le Caloy (partie II)

Le fil d'A'léinor N4

Retjons, le maire ...

Roquefort, archologie

Le Caloy, Suppression des fossés

Anarchie sur l'A63

Borloo donne le feu vert

Le chantier suspendu l'accord de Borloo

Le concessionnaire respire

OUI, l'A65

Information - le fil d'A'liénor N2

Eiffage - les engins arrivent

Euro tunnel : l'exemple

Les six raisons des opposants

Bataille perdue

Ils roulent pour l'A65

Patrice Gascogne réagit ...

... avec H. Emmanuelli, l'ARLP répond

Alain Rousset plus offensif que jamais

Emmanueli se fâche

Comme un doute sur L'A65

L'A65 dans l'impasse

Feu orange pour l'A65

Les clignotants au vert

Planteurs volontaires

Et au milieu coulera l'autoroute

La scission des pérs

Dans le Sud-Ouest - l'A65 embauche

l'A65 recrute - Offres d'emplois

A65 et Déviation de Saint-Justin

Photo section Nabias et Arue

l'A65 Aire sur Adour dés 2009

Captieux anticipe l'A65

Section Arue - Roquefort

l'échangeurd'Arue

l'échangeur du Caloy

Détails de la section Lucbardez Galléires

Réunion de Bostens

Réunion de Roquefort

Accueil dossier A65

ARLP nous écrit

Calendrier des réunions janvier 2008

Les plans d'implantation de la section Bourriot-Retjons

Détails Bourriot-Retjons

Partenariat avec les chasseurs

le fil d'alinnor N1

Photo - Bourriot Bergonce

Calendrier des réunions décembre 2007

Recours en cours

Pas grand monde à Retjons

Alternative Régionale Langon Pau

L'écrevisse à pattes blanches

L'échangeur de Captieux

Saint-justin à l'heure de l'A65

Au nord de Saint-justin l'échangeur de Roquefort

Au sud de Saint-justin l'échangeur du Caloy

Sepanso vs Alienor

La fin du "Tout Routier"

On n'est pas seuls

recours en cours

les travaux de déboisement

On nous coupe en deux

Le grenelle relance les opposants

Chasse les palombiéres

Calendrier des travaux

La rubrique emploi

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et l'A65 : Vers des réductions pour les camions ?

Après deux mois de mise en service, l'autoroute A 65 tient ses promesses en matière de sécurité. Mais les poids lourds ne sont pas au rendez-vous

 

 Pour attirer les transporteurs, A'liénor est en train de réfléchir à l'aménagement de prix réduits pour les cam ions (actuellement environ 60 euros l'aller Pau-Langon).  photo nicolas le lièvre  || Le Lievre Nicolas Pour attirer les transporteurs, A'liénor est en train de réfléchir à l'aménagement de prix réduits pour les cam ions (actuellement environ 60 euros l'aller Pau-Langon). photo nicolas le lièvre ( Le Lievre Nicolas)

Hier, on a mis nos lunettes de soleil, du Johnny Cash dans l'autoradio et hop !

Cheveux au vent direction le sud. Sur l'A65. Parfois on voit les Pyrénées. Là, on ne les a pas vues. Paraît que c'est bon signe.

Deux mois après la mise en service, bilan et impressions éclairées. On est comme ça, nous.

Dès la gare de péage du Caloy, premier constat : l'herbe ne pousse pas bien vite là où les pelleteuses sont passées. Olivier de Guinaumont, le PDG d'A'liénor, confirme cette première impression : « Il reste encore beaucoup d'aménagements paysagers à réaliser. Le constructeur doit encore enlever une partie des éléments liés aux travaux. »

 

Les tops des bugs de l'A65

Comment payer cher pour 30 km ? Facile ! Arriver du sud avec l'intention de sortir à... Lire, voir la suite en savoir plus ...

Comment payer cher pour 30 km ? Facile ! Arriver du sud avec l'intention de sortir à Aire Sud. Pousser jusqu'à Aire Nord, faire un demi-tour sur le rond-point et finalement sortir à Aire Sud. Coût : 27 euros, le trajet le plus cher (TLPC).

En théorie, faire demi-tour est interdit sur l'autoroute, c'est la raison pour laquelle les bornes de paiement confrontées à ce cas paniquent et facturent large. « On en avait discuté, mais on ne pensait pas que les gens le feraient. Du coup, dans quelques mois, les bornes seront équipées pour enregistrer cette manœuvre », explique-t-on chez A'liénor, qui doit traiter depuis deux mois des piles de demandes de remboursement.

Et elle est où l'A 65 ? C'est la question que se sont posé de nombreux usagers à la lecture de leur GPS. L'auguste infrastructure n'y figurait pas. « Les données avaient été transmises dès le début. L'A 65 est maintenant prise en compte par la plupart des GPS », précise A'liénor.

« Allez faire vos soldes à Bordeaux » C'est le panneau vu sur plusieurs tronçons de l'A 65 et qui a rendu furieux les commerçants landais. Pour une infrastructure censée dynamiser le département, oups…

 On peut utiliser le télépéage sur l'A 65, mais pas s'y abonner...  photo G. Bonnaud  || Bonnaud Guillaume Pour le télépéage c'est à côté ! Impossible de prendre un pass Liberté sur l'A 65. Un usager nous a même indiqué que pour s'en procurer un, A'liénor lui avait conseillé d'aller… sur l'A 64. Explication : « A'liénor est une trop petite société pour gérer les enregistrements de ce type de pass. Nos péages les prennent en compte, mais nous n'en délivrons pas. De fait, les exploitants des autoroutes voisines sont plus à même de les délivrer. C'est également très facile sur Internet. »

Pour résoudre le problème des néfastes ont a donc décidé de faire déplacer les antennes du pylone pour les mettrent aux dessus de la tête d'autres riverains. Cliquez pour voir ...Téléphoner au volant est dangereux Et en plus impossible, même avec un kit mains libres, sur certaines portions de l'A 65. « C'est très désagréable », reconnaît le PDG d'A'liénor qui parle par expérience.

Dans six mois, ça va briller D'aucuns ont trouvé que la nuit, les bandes réfléchissantes ne réfléchissaient pas beaucoup. Normal, dit A'liénor, « la peinture réfléchissante demande le passage de deux couches, à plusieurs mois d'intervalle ». La seconde sera donc la bonne !

Le covoiturage peut coûter cher C'est ce qu'a expérimenté l'honorable conseiller régional Renaud Lagrave qui avait laissé sa voiture sur le parking du Caloy avant de grimper dans la voiture d'un collègue pour aller à Bordeaux. « Ce parking n'est pas fait pour le covoiturage », indique A'liénor. Du coup, il est derrière le péage. Et comme il est interdit d'entrer et de sortir à la même station… TLPC pour le conseiller régional !

Toujours cheveux au vent, on roule. Pas de mauvaise surprise depuis la dernière fois. Question sécurité, pas de problème apparent. Le capitaine Renaud Benne, commandant de l'escadron départemental de sécurité (EDSR), confirme également cette deuxième impression : « L'autoroute nous paraît sûre. Depuis deux mois, il n'y a eu que deux accidents corporels, et qui se sont avérés légers, ce qui est plutôt un bon chiffre », explique le gendarme. Seulement 10 accidents matériels auraient eu lieu depuis l'ouverture.

Il faut dire qu'hier, on n'était pas vraiment gêné par l'automobiliste sur l'A65. Ce qui, rapidement, nous amène à nous poser la question à 1 000 dollars : elle ne serait pas un peu boudée par le chaland cette autoroute ? Là, A'liénor se refuse à confirmer mais n'en dit pas beaucoup plus. « C'est conforme à mes attentes. Les retours sont très positifs, les usagers sont satisfaits, notamment au moment des départs au ski. Les week-ends, on constate bien des pics, comme aux heures de départ au travail », dit Olivier de Guinaumont.

« Trop tôt pour un bilan »

Bon, d'accord, mais avec des chiffres, on se rendrait mieux compte, non ? « Pas du tout, un bilan significatif ne peut se faire que sur plusieurs mois. D'autant qu'en janvier, on constate une baisse générale de la fréquentation des autoroutes. » (A'liénor attend un trafic de 6 500 équivalents trajets complets à l'horizon 2012). Bon.

 Les poids lourds arrivent sur l'aire de repos d'Aire-sur-l'Adour par la déviation, gratuite.  photo N. L. L.  || Le Lievre NicolasMais le PDG concède que « pour les poids lourds, en revanche, nous sommes en deçà de nos espérances ». Et sur le parking de l'aire de repos d'Aire-sur-l'Adour, Franck, un des rares chauffeurs routiers présents, confirme à son tour. « En fait, je n'utilise pas l'autoroute. Si je suis sur l'aire de repos, c'est que j'utilise la déviation qui est gratuite. Ensuite, je reprends la nationale. L'autoroute, je ne la prends jamais, mon patron me l'interdit, c'est beaucoup trop cher. » Dur.

Conscient du problème, A'liénor déclare être en train d'étudier des possibilités de remises. « Nous allons sans doute négocier avec les syndicats de transporteurs pour aménager des prix réduits », dévoile Olivier de Guinaumont. Mais le PDG prévient : « Légalement, on ne pourra pas descendre en dessous de 13 %. »

Bien-sûr, après deux mois seulement de mise en service, difficile de tirer un bilan définitif. Les usagers vont-ils changer leurs habitudes ? L'infrastructure tiendra-t-elle ses promesses en matière de dynamisation du département ? En retournant sur nos pas, on se dit que les vacances de février et les départs vers les stations de ski devraient apporter des éléments de réponse supplémentaires. Au volant, notre photographe souffle : « Encore faudra-t-il qu'il y ait de la neige ». Il est mauvaise langue…

J'ai Lu Marquer comme lu.

Extrait du Journal le Sud Ouest11 février 2011 11h37 | Par Yann Saint-sernin

 

Après l'ouverture Après l'A65 :

Vers des réductions pour les camions ?

 

écrire un commentaire à publier ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire à publier ici

Ecrire au webmasterEcrire au webmaster

Détournement de grenelle

L'A65 modèle unique de l'autoroute propre née du grenelle de l'environement d'avant la crise va maintenant encourager les poids lourds.

Pendant ce temps les opposants de l'A65 sont devenus les Anti LGV.

Décidement on marche sur la tête. A quand une politique de développement durable citoyenne et responsable acceptée de tous.

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 19.02.2011

Saint- Justin - A65 - Vers des réductions pour les camions ?