Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en BĂ©arn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite Ă  grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat Ă  grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois Ă  la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI Ă  la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV Ă  Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos Ă©lus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV mĂŞme le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les Ă©lus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les Ă©lus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

DĂ©tails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz Ă  tous les Ă©tages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mĂŞle

L'acte de foi

DĂ©crt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

DĂ©cision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous Ă©crit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'Ă©re de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne LGV - Bordeaux -Espagne

LGV Paris-Bordeaux : Alain Juppé demande l'aide de Nicolas Sarkozy

mam s'oppose à la ligne LGV

Décidément, la LGV Paris-Bordeaux, avec ses deux prolongements vers Toulouse et le Pays Basque, cristallise toutes les inquiétudes. Alain Juppé a demandé à Nicolas Sarkozy d'intervenir sur le dossier de la ligne à grande vitesse en Aquitaine qui placerait Bordeaux à deux heures de Paris.

« Si on veut tenir la date de 2016, il faut une décision dans un délai de deux mois », affirme le maire de Bordeaux qui compte sur le chef de l'État. « Une des pistes est qu'on arrive à se focaliser sur Tours-Bordeaux, quitte à alléger le projet. Toute une série de dessertes étaient prévues autour de Poitiers et d'Angoulême. Si Poitou-Charentes n'en veut pas, revenons à une liaison directe Tours-Bordeaux. ça fera des économies », croit Alain Juppé.

Que des embûches

Cette LGV emblématique du plan de relance ne cesse de butter sur des obstacles et son bouclage financier reste aléatoire. Les collectivités ont traîné des pieds et le projet forgé autour d'un partenariat public-privé se heurte aux hésitations des majors du BTP dans la course à la concession.

Pour finir, il y a ce courrier envoyé au préfet de région par Michèle Alliot-Marie dans lequel elle demande l'arrêt des études pour un nouveau tracé entre Bayonne et l'Espagne. « Le TGV passera sur la ligne actuelle sans la nécessité de créer une nouvelle ligne », affirme la ministre de l'Intérieur, adjointe au maire de Saint-Jean-de-Luz.

Martin Malvy, le président PS de la Région Midi-Pyrénées, craint que ces « atermoiements sur le trajet Aquitaine-Espagne repoussent encore la réalisation de cette ligne ». Et son homologue pour l'Aquitaine Alain Rousset, évoque un « coup de poignard préjudiciable au dossier dans son ensemble ».

Cette section s'inscrit dans le projet LGV-Sud-Europe Aquitaine qui irriguera tout le Sud-Ouest : Tours-Bordeaux en 2016, puis Bordeaux-Toulouse et Bordeaux Espagne en 2018-2020. Au global, la réalisation portera sur 14 milliards d'euros, au bout duquel Toulouse sera à 3 heures de Paris. Face au feu de critique, MAM a répondu hier en jugeant « erronés » les propos de Juppé et Rousset.

Dossier LGV LGV : Actualité :

 Mam et La ligne LGV


Saint-jean-de-Luz

Décidément le grenelle de l'environement et la fin annoncée du tout camion fait couler beaucoup d'encre.

Il faudrait savoir au sein du gouvernement si la priorité va à l'emploi et l'écologie en passant par les grands travaux en guise de plan de relance ou si comme ça semble être le cas l'état cherche a se désengager de projet a dimension européens pour les mettre sur le dos des contribuables locaux.

Bref mettez la main a la poche car celle de l'état ont déjà été vidées.

Ecrire au webmaster

Envoyer un commentaire sur cet article

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

compteur de visites
Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise ŕ jour le 06.06.2009

Saint- Justin - LGV - Bordeaux Espagne