Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en Béarn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite à grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat à grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois à la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI à la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV à Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos élus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV même le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les élus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les élus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

Détails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz à tous les étages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mêle

L'acte de foi

Décrt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

Décision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous écrit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'ére de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne - TER : Alain Rousset croise le fer avec la SNCF

Très offensif hier contre Nicolas Sarkozy, le président aquitain veut déférer la SNCF devant le tribunal administratif.

 

 Alain Rousset juge la SNCF trop gourmande financièrement.  photo Laurent Theillet
Alain Rousset juge la SNCF trop gourmande financièrement. photo Laurent Theillet

Le président du Conseil régional d'Aquitaine a longuement évoqué les dossiers de rentrée, hier, au siège de l'association Cap Métiers à Bordeaux. Il a rappelé que l'innovation et les politiques en direction de la jeunesse seront les deux priorités de son mandat. Alain Rousset a ainsi annoncé la création de plusieurs clusters d'entreprises autour de la santé et de l'éolien, et le lancement d'un dispositif emploi formation pour que les Aquitains puissent au maximum profiter de la construction de la ligne à grande vitesse entre Tours et Bordeaux.

 

« Climat nauséabond »

Mais le président du Conseil régional avait hier la tête ailleurs. Les récentes déclarations de Brice Hortefeux sur l'élection des juges le mettent hors de lui. « Pourquoi pas le retour du shérif et le port d'arme pour tous ? » a fustigé celui qui juge le climat actuel, en lien avec la polémique sur les Roms, « nauséabond ». « Le politique, l'intellectuel et l'enseignant doivent mettre de la cohérence dans la société. Le président de la République pratique l'insulte, l'affrontement et la division », estime Alain Rousset.

Le président aquitain a évoqué la perte d'autonomie financière de sa collectivité, induite par la réforme de la taxe professionnelle. Il a indiqué que le budget qu'il préparait serait en baisse de 3 à 5 % l'an prochain. Alain Rousset a par ailleurs indiqué que les relations entre les Régions et la SNCF se dégradaient. Les présidents de Région ont rencontré Guillaume Pepy, le patron de la SNCF, pour lui dire qu'ils étaient prêts à dénoncer les conventions des transports express régionaux (TER) avec la SNCF.

« Les prix des péages deviennent exorbitants, cela ne peut plus durer », a insisté le président de l'Association des Régions de France. Il entend saisir le tribunal administratif prochainement, pour dénoncer « les avenants qui sont présentés par l'entreprise ». Alain Rousset a annoncé l'engagement d'un rapport de force des présidents de Région avec la SNCF.

extrait du journal 21 septembre 2010 08h31 | Par Jean-Bernard Gilles

Dossier LGV LGV : Actualité :

TER : Alain Rousset croise le fer avec la SNCF

Saint-Justin on Facebook

 

Votre commentaire ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire sur cet article

Un mail pour Saint-JustinEcrire au webmaster

Le train plus cher que la voiture

C'est à n'y rien comprendre. Alors qu'on nous parle sans arrêt de retour du tramway (suprimé pour sauver la régie Renault et les autobus Heulier); qu'on nous tient sans arrêt des discours sur le réchauffement climatique, que l'énergie augmente 10 fois plus vite que l'index des prix.

Je constate que c'est devenu moins cher de prendre seul sa voiture sur un trajet de 1000 Km que de prendre le train.

Alors oui Monsieur Rousset il y a quelque chose qui n'est plus sur les rails à la SNCF.

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 25.09.2010

Saint- Justin - LGV - TER : Alain Rousset croise le fer avec la SNCF