Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en Béarn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite à grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat à grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois à la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI à la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV à Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos élus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV même le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les élus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les élus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

Détails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz à tous les étages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mêle

L'acte de foi

Décrt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

Décision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous écrit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'ére de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne LGV - Trois points noirs sur la LGV

Problèmes à Bénesse-Maremne et Tyrosse, Saint-Paul-lès-Dax, Roquefort et Arue.

 

Arue commune coupée par la LGV
Rue barrée à ARue

Étienne Picher, responsable études et concertation pour la ligne Bordeaux-Espagne du TGV à RFF (Réseau ferré de France) tenait hier après-midi une réunion avec les élus landais concernés et le préfet des Landes.

Réunion de concertation sur les différentes hypothèses de tracé que la société propose, entre Bordeaux et l'Espagne, sur l'ensemble des communes intéressées. Pour lui, « la situation évolue petit à petit, la plupart des collectivités trouvant un terrain de compromis pour tenir compte à la fois des conséquences des travaux sur le milieu naturel, de l'impact économique et paysager, de celui sur l'habitat ainsi que de l'équilibre financier général. »

 

Collectivités divisées

Il reste néanmoins trois zones où les avis présentés par les collectivités ont du mal à converger. Entre Bénesse-Maremne, soucieuse de réduire la segmentation de son territoire (où il y a déjà la RN 10, l'autoroute et la voie ferrée actuelle) en même temps que les effets acoustiques, et Tyrosse, désirant mieux protéger son habitat et ses entreprises. À Saint-Paul-lès-Dax, pas d'accord pour la ligne reliant la gare actuelle à la future LGV.

Enfin, les exigences des deux communes de Roquefort et d'Arue ne sont pas compatibles.

Reste donc encore quelques points de vue à rapprocher, avant les prochaines échéances qui sont, le 14 juin, la réunion des comités territoriaux à Bordeaux, puis le 23 juin, toujours à Bordeaux, le comité de pilotage. Mené par le préfet de région, il arrêtera le projet de tracé qui sera ensuite soumis à la décision du ministre. Lequel tranchera fin 2011 ou au début de l'année 2012.

 

Extrait du journal7 juin 2011 06h00 | Par J.-L.H.

Désacord à Escaudes LGV : Actualité :

Trois points noirs sur la LGV

 

Votre commentaire ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire sur cet article

Un mail pour Saint-JustinEcrire au webmaster

 

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 18.06.2011

Saint- Justin - LGV - Trois points noirs sur la LGV