Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en Béarn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite à grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat à grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois à la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI à la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV à Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos élus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV même le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les élus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les élus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

Détails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz à tous les étages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mêle

L'acte de foi

Décrt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

Décision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous écrit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'ére de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne LGV - Le fuseau proposé par les maires a convaincu RFF

Le fuseau originel restera dans les terroirs au profit d'un autre plus au nord.

 

Les élus de l'agglomération souhaitent que le tracé de 100 mètres définitif passe le plus au nord possible du bourg d'Uchacq et le plus au sud possible de celui de Geloux.
Les élus de l'agglomération souhaitent que le tracé de 100 mètres définitif passe le plus au nord possible du bourg d'Uchacq et le plus au sud possible de celui de Geloux.
Les maires de Lucbardez, Saint-Avit, Uchacq-et-Parentis et Saint-Martin-d'Oney éprouvent depuis quelques jours un sentiment partagé. Ils sont à la fois ravis que le fuseau nord qu'ils proposaient ait été accepté par RFF. Ils sont également ravis que ce choix soit attribuable à l'intervention d'un conseiller de Christine Lagarde, ministre de l'Économie et des Finances. Ce haut fonctionnaire dont la famille possède une résidence à Uchacq-et-Parentis aurait usé de son « influence auprès des autorités administratives compétentes et décisionnaires en sa qualité d'agent public [Lire l'article …] en vue de faire obtenir d'une autorité publique une décision favorable à ses intérêts personnels » selon les termes d'une plainte pour trafic d'influence déposée à son encontre par l'association LGV, les voix du fuseau nord.

 

Moins cher, moins d'impact

« Nous avons fait notre boulot d'élus et travaillé des mois et des mois », râle Jean-Paul Le Tyrant (Saint-Martin-d'Oney), « et aujourd'hui, la décision de RFF est attribuée par certains à l'intervention d'un seul homme. C'est faux et injuste. » « On est mal vus à cause de cette histoire de trafic d'influence », déplore Jean-Claude Lalagüe.

Les maires reconnaissent que l'intervention du conseiller ministériel leur a permis, au mois de février, de rencontrer à Paris le directeur général délégué de RFF. Ils assurent aussi que son rôle s'est arrêté là.

Ce sont eux, répètent-ils en chœur, qui ont porté le projet auprès du ministre des Transports, des présidents du Conseil régional et du Conseil général, du préfet de Région…

Ils sont d'autant plus mécontents de la polémique qu'elle occulte le fond des choses. « Le fuseau nord que nous avons proposé impacte beaucoup moins d'habitants et coûtera moins cher. En fait, c'est celui qui respecte le plus l'intérêt collectif. Pour être clair, on a frisé la catastrophe. »

Concrètement (lire les détails), ce fuseau de 1 000 mètres (il sera in fine ramené à 100 mètres) concerne directement 76 habitations alors que le fuseau originel en touchait 170. C'est principalement pour cette raison que, le 4 mai, le conseil communautaire a souhaité à la quasi-unanimité que la solution nord soit choisie. En fait, seuls les deux délégués de Geloux ont voté contre. La commune est nettement plus impactée qu'à l'origine. Surtout, et le maire Jean-Paul Alyre l'a rappelé lors de cette séance, elle a eu le sentiment d'un petit arrangement entre amis qui se serait fait sur son dos. « Nous n'avons pas été associés. La façon dont ça s'est déroulé est inconcevable. »

Bientôt le fuseau de 100 m

Si le fuseau nord est moins coûteux, c'est qu'il est, d'une part, plus court d'un kilomètre (49 contre 50) mais d'autre part, surtout moins gourmand en infrastructures et nécessitera 10 ouvrages d'art et un viaduc de moins (pas une paille). Même en déplaçant la gare LGV de Lucbardez d'environ 500 mètres, ce sont entre 25 et 30 millions d'euros qui seront économisés.

À ceux qui se demandent, fort logiquement d'ailleurs, pourquoi ce tracé-là n'a pas été proposé dès le départ, la réponse est là. RFF souhaitait que la future gare LGV soit la plus proche possible du barreau du Caloy et donc de l'autoroute A 65. Elle s'en éloigne un peu. Afin de limiter au maximum les nuisances, les quatre maires comme d'ailleurs la Communauté d'agglomération demandent que le tracé final passe le plus au nord possible d'Uchacq-et-Parentis et le plus au sud possible de Geloux. Jean-Claude Lalagüe croit savoir que le fuseau définitif des 100 mètres sera connu, pour cette portion, dès début juillet.

Sud ouest - 10 juin 2010 06h00 | Par jean-françois renaut

Uchacq et Parentis et la lgv
LGV : Actualité :

 Le fuseau proposé par les maires a convaincu RFF

Saint-Justin on Facebook

 

Votre commentaire ici Votre commentaire ici

Envoyer un commentaire sur cet article

Un mail pour Saint-JustinEcrire au webmaster

 

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

Saint-Justin© 2007 • Charte de bonne conduite• Mise à jour le 10.06.2010

Saint- Justin - LGV - Le fuseau proposé par les maires a convaincu RFF