Derniers articles

Avril 2011

Dossiers A65   LGV

Dossier LGV

Relèvement de la TVA

Lgv en Béarn

Les nouveaux horaires

La gare TGV de Lucbardez

SNCF Mobilisation générale

Opposants LGV et censure

La SNCF modernise

700 hommes derrière ce puzzle

Tgv déraillement d'un train

Lgv le tracé optimisé

Trois nouvelles gares

Le tracé de la LGV arrêté

LGV : les 4 tracés à la loupe

Horaires de vos trains

F.G.V., faillite à grande vitesse

Un vrai débat démocratique

LGV, Avocat à grande vitesse

Roquefort soulagée

la LGV en vidéo virtuel

LGV Exigences incompatibles

LGV La défense de la fôret

60 Millions de plus

LGV un pas en avant

LGV et Cantonales

Et si on allait en Bearn

On embauche 1300 personnes

Intercommunale sur les rails

Après l'A65, le dossier des LGV

Tarifs SNCF 2,8% en plus

Qui veut gagner des millions

Tgv tacle d'Alain Rousset

LGV des emplois à la pelle

Brouillage sur le ligne

Toujours plus au Nord

89% de OUI à la LGV

Trafic sur le tracé LGV

La bande des 100 mètres

Les anti-LGV à Agen

Permis de construire

Toujours suprenant, nos élus

Décision historique du Conseil régional

Les Anti LGV même le rail

LGV - Du nouveau au Caloy

le bras de fer entre les élus et la SNCF

Borloo prend le train en marche

Alain Rousset croise le fer

Le bassin orthézien oublié ?

Le tracé des 100 mètres d'Uchacq et Geloux

Geloux Détournement du tracé

Ajustements sur le tracé

TGV tout le monde descend

Tant d'inconnues dans le tracé

Protocole d'accord LGV

Le «pari» a du mal à passer

la LGV voté dans les Landes

Interview Hubert de Mesnil

Détails du tracé Landais

Un train dans un jeu de quilles

Le tracé Landais de la LGV décidé

le fuseau de 1.000 mètres

LUCBARDEZ-ET-BARGUES opposants LGV

Militants anti-LGV dans l'hémicycle

Les élus appellent un médiateur

Gérve des contrôleurs

Faut-il supprimer les TER?

Détails Roquefort - Marsan

La bande des 1000 mètres

Des voix contre les voies

Deux gares nouvelles

les grands travaux

Royal parle de racket

la voie Royal

Gaz à tous les étages

Le TGV déraille

Sarkozy s'en mêle

L'acte de foi

Décrt public

Ouverture obligatoire

La LGV combien ?

Décision partie II

Le projet partie I

Mam et la LGV

L comme LEA

L comme Laka L'est

L comme Liberté ou Lionel

Lionel nous écrit

Train d'opposants

Les limites du plan de relance

Retjons, le maire ...

LGV : Qui va payer?

Entre dans l'ére de la LGV

Le massif landais refuse d'être saigné

15.03.08 Création du dossier

Envoyer nous votre avis sur Saint-Justin.eu

retour

Saint Justin et la ligne LGV - LGV, un acte de foi

LGV, un acte de foi

Le scenario des Landes

C'est une nouvelle qui fera date : il est définitivement acquis depuis mardi 30 juin que le Grand Sud-Ouest va, in extremis, recoller les wagons de l'Europe ferroviaire. À moins d'un retournement totalement imprévisible, un train à grande vitesse ralliera dès 2016 Paris à Bordeaux en deux heures et cinq minutes. Vingt ans après la construction de la première portion rapide entre Paris et Tours, c'est la fin heureuse d'un feuilleton dont on finissait par redouter qu'il ne s'achevât jamais. On peut écrire aujourd'hui qu'il a rythmé la vie politique régionale à travers deux générations d'élus, devenant bien malgré lui le symbole de la désunion d'un territoire, l'Aquitaine.

Au final, il aura fallu changer d'échelle et passer du simple niveau régional à l'horizon du Sud-Ouest européen pour que se fédère la volonté quasi unanime d'une communauté de la taille d'un pays, allant de Poitiers à Bayonne, de La Rochelle à Toulouse, d'Angoulême à Pau, de Libourne à Montauban et de Bordeaux à l'Espagne. Si les premiers travaux peuvent démarrer en 2011, c'est en effet parce que derrière les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées, de nombreux départements et communautés de communes ont accepté de voter des délibérations qui les engagent financièrement pour de longues années. Certaines l'ont fait sans connaître le détail des tronçons et des raccordements possibles, tout en ignorant quelles seraient les exactes contreparties de leurs investissements. À cet égard, la lettre adressée par Nicolas Sarkozy à Alain Juppé méritera d'être étudiée de très près car les dispositifs financiers sur lesquels elle appuie ses engagements sont encore loin d'être acquis.

La décision de lancer d'ici à la fin du mois de juillet l'appel d'offres de mise en concession de la branche centrale Tours-Bordeaux de la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique doit être comprise comme la conséquence d'un acte de foi partagé très au-delà des clivages politiques. Alors, pour la première fois, une campagne régionale comme celle qui s'annonce ne fera plus du TGV un énième sujet de chamailleries. Une page serait tournée qui permettrait au Sud-Ouest d'aller enfin de l'avant !

Dossier LGV LGV : Actualité :

 La ligne LGV, un acte de foi

Extrait du sud Ouest du 02.07.09

La France qui avance, enfin dois je dire ...

On ne peut pas être admirateur des pyramides d'égypte ou de la muraille de chine, de la tour Eifel sans admettre qu'il a fallut des hommes pour décider ces travaux.

Je pense que depuis des décennies il manque de volonté en politique, Aujourd'hui qu'on soit pour ou contre il y a la volonté d'avancer.

Le débat reste ouvert sur les anti's ... et les pro ... Les générations futures seront la pour nous juger ...

Essayons de ne pas les décevoir et SVP ... avançons ...

Ecrire au webmaster

Envoyer un commentaire sur cet article

Chercher sur le site www.saint-justin.eu

compteur de visites
Saint-Justin 2007 Charte de bonne conduite Mise jour le 02.07.2009

Saint- Justin - LGV - L'acte de foi